TVA et frais de douane en dropshipping, parlons-en 🙀

A partir de 2021, si vous avez un site de dropshipping e-commerce, mĂȘme en tant que propriĂ©taire unique, vous devez ĂȘtre conscient de la TVA et des frais de douane. Je vais vous expliquer comment dĂ©clarer Ă  la douane et ĂȘtre lĂ©gal dans ce cours. Si vous souhaitez aller plus loin, je serais ravie de vous accueillir dans ma formation en vente directe. Toutes les informations contenues dans cet article sont Ă  titre informatif uniquement et je ne suis pas responsable des procĂ©dures que vous effectuez ou omettez d’effectuer pour normaliser votre situation. Vous pouvez contacter le service des douanes et services compĂ©tent pour plus de dĂ©tails.

SOMMAIRE

Et oui!! le dropshipping est un sujet à la TVA et aux frais douaniers 👆

Taxe de vente, TVA, TPS c’est quoi et QUI fait leur collecte? đŸ‘źâ€â™‚ïž

Frais de douane : c’est quoi? est-ce obligatoire? đŸ€”

NumĂ©ro EORI : c’est quoi? comment l’obtenir?

Vous dĂ©couvrirez en 2021 ce que la nouvelle rĂ©glementation TVA met en place en France et qui doit payer, le client ou l’expĂ©diteur.

Et oui!! le dropshipping est un sujet à la TVA et aux frais douaniers 👆

Le modÚle dropshipping est populaire car les entrepreneurs peuvent démarrer et gérer leurs activités en ligne avec facilité et flexibilité. Cependant, le modÚle peut se débattre avec un aspect complexe de la vente en ligne : taxes de vente, frais et autres surprises juridiques !

Dans cet article, nous expliquerons les rÚgles générales de la taxe de vente pour le dropshipping et comment se conformer aux rÚgles fiscales sur les principaux marchés du monde.

Le dropshipping est une technique de vente en ligne qui permet aux entrepreneurs en ligne de vendre des produits dans leur entreprise sans possĂ©der ni stocker les produits eux-mĂȘmes. Alors on va parler un peu d’import et d’export, mĂȘme si votre colis n’est pas entreposĂ© chez vous, votre colis passera la frontiĂšre.

Une fois qu’un client achĂšte un produit, le propriĂ©taire de l’entreprise le commande auprĂšs d’un fournisseur tiers, gĂ©nĂ©ralement un grossiste ou un fabricant. Le fournisseur tiers exĂ©cute ensuite la commande et l’expĂ©die directement au client. Le tiers est le dropshipper. La direction gĂ©nĂ©rale des douanes et de la concurrence, de la consommation et de la lutte contre la fraude La DGCCRF sera chargĂ©e de la bonne gestion de la fiscalitĂ©. Ainsi, les douanes ne vĂ©rifient pas seulement vos bagages Ă  l’aĂ©roport.

L’attrait du modĂšle dropshipping est que les entrepreneurs peuvent dĂ©marrer une entreprise en ligne sans avoir Ă  investir beaucoup d’argent Ă  l’avance (comme l’achat de tout l’inventaire) et beaucoup de frais gĂ©nĂ©raux (comme la location d’espace de stockage).

Cependant, des complications peuvent survenir, dont l’une des plus importantes est la fiscalitĂ©. Il existe deux maniĂšres d’acheter le mĂȘme produit : le client achĂšte auprĂšs d’un dropshipper puis auprĂšs du dropshipper du fournisseur. Alors, quand la taxe de vente est-elle perçue et par qui ?

Taxe de vente, TVA, TPS c’est quoi et QUI fait leur collecte? đŸ‘źâ€â™‚ïž

La taxe de vente, la taxe sur la valeur ajoutĂ©e et la taxe d’accise sont des formes de taxe d’accise. La TPS s’applique Ă  l’achat de biens et de services, chaque pays choisit d’utiliser la taxe. Il peut s’agir d’un taux forfaitaire appliquĂ© Ă  chaque transaction ou d’un pourcentage de la valeur totale. Chaque type d’impĂŽt exige quelque chose de diffĂ©rent du vĂŽtre. Par exemple, payer Ă  telle ou telle organisation, pourcentage de 20 %, coĂ»t fixe, etc.

Mais un Ă©lĂ©ment reste toujours le mĂȘme. Le client final paie la taxe car il est le consommateur du produit final. Et c’est la taxe Ă  la consommation. Concernant les achats et les frais pour un usage personnel.

Dans le cas de la vente directe, le principal problĂšme est de savoir qui perçoit la TPS auprĂšs du client final. Est-ce vous, le dĂ©taillant ou l’expĂ©diteur qui livre la commande ?

Ici, je propose de discuter de la situation en Europe et de l’administration fiscale aux États-Unis. De cette maniĂšre, vous pourrez vendre sur deux continents Ă  fort potentiel et pouvoir d’achat pour le dropshipping.

En Europe

Devez-vous payer la TVA aux fournisseurs ? Si vous ĂȘtes une entreprise assujettie Ă  la TVA dans l’UE et que vos fournisseurs se trouvent Ă©galement dans l’UE, la TVA sur ces achats interentreprises est gĂ©rĂ©e par un mĂ©canisme d’autoliquidation. Si votre entreprise est situĂ©e en dehors de l’UE, mais que vos fournisseurs sont dans l’UE, vous ne pouvez pas payer la TVA.

Cependant, de tels mots barbares n’ont pas beaucoup de sens, et le but de cet article est simplement de l’expliquer Ă  tout le monde.

A partir du 1er janvier 2021, la loi de finances 2020 apporte plus de clartĂ© sur la TVA sur la vente directe ou le e-commerce. Supposons que le dropshipper ait acquis et livrĂ© le produit puisqu’il s’agit d’un facilitateur de vente. Voici les changements :

– Les expĂ©diteurs doivent documenter toutes leurs transactions avec des factures pour justifier chaque dĂ©bit et achat.

– Le dropshipper est soumis Ă  la TVA mĂȘme si les ventes sont infĂ©rieures Ă  150 EUR, mĂȘme si le fournisseur est en dehors de l’UE (par exemple aliexpress).

– Établir le systĂšme d’« importation Ă  guichet unique » de l’IOSS. La TVA due par l’État membre dans lequel se trouve le client de destination est collectĂ©e par le systĂšme et la TVA Ă  l’importation est exonĂ©rĂ©e.

– L’expĂ©diteur doit avoir un numĂ©ro d’identification Ă  la TVA et il peut en faire la demande mĂȘme s’il est indĂ©pendant.

Si vous dĂ©posez en France et que votre client est français, votre statut de dĂ©pĂŽt est le mĂȘme que celui de votre client. Il n’y a donc qu’un seul produit importĂ© sur le sol français. Si le transporteur est tenu de payer la TVA aux douanes, le client paie alors la TVA au transporteur. Si le transporteur ne paie pas les droits de douane et que le client ne paie pas, c’est au tour du dropshipper de payer.

A partir de 2021, les frais de douane ne seront plus payĂ©s par l’expĂ©diteur, mais par le client final. Si le produit provient de l’UE, il sera fourni gratuitement aux clients de l’UE. Ce n’est pas non plus le cas si votre colis vaut moins de 150 euros en dehors de l’UE.

A quel moment devriez-vous facturer la taxe de vente Ă  vos clients ?

Si votre entreprise est situĂ©e dans l’UE, vous devez facturer la TVA sur chaque vente dans l’UE. Mais le taux d’imposition dĂ©pend du nombre d’articles que vous vendez chaque annĂ©e. Il y a le “seuil de vente Ă  distance” qui dĂ©termine si vous appliquez le taux d’imposition du pays d’origine ou du pays du client.

Si votre entreprise est situĂ©e en dehors de l’UE, vous devez vous inscrire Ă  la TVA de l’UE et commencer Ă  percevoir la taxe dĂšs que les seuils ci-dessus sont dĂ©passĂ©s.

Si vous restez en dessous du seuil et que vous ne vous ĂȘtes jamais immatriculĂ© Ă  la TVA, par exemple en tant qu’indĂ©pendant ou micro-entrepreneur en dessous du seuil, vous risquez d’avoir des clients mĂ©contents. Si vos marchandises sont importĂ©es d’un pays tiers, les clients peuvent payer une TVA et des droits d’importation inattendus Ă  la livraison. Une telle dĂ©pense inattendue a reçu une mauvaise critique !

Pour la meilleure expĂ©rience client et un processus de taxe de vente cohĂ©rent dans tous les États membres de l’UE, veuillez suivre les rĂšgles de vente Ă  distance de l’UE. Retrouvez Ă©galement toutes les informations sur les seuils de vente Ă  distance ici. Le plus simple est donc de vendre des produits europĂ©ens en Europe ! Ou importez des produits pour faire du stock, puis payez la TVA et les droits, et expĂ©diez depuis votre stock europĂ©en.

Aux États-Unis ou USA

surprendre ! Il n’y a pas de rĂ©ponses claires… mais nous vous expliquerons les situations gĂ©nĂ©rales que vous rencontrez lors de l’achat auprĂšs de dropshippers et de la vente aux clients. Nous vous conseillerons Ă©galement sur la maniĂšre de vĂ©rifier votre situation fiscale spĂ©cifique.

Alors, devez-vous payer la taxe de vente Ă  vos fournisseurs ? C’est une Ă©tape dĂ©licate. GĂ©nĂ©ralement, vous n’avez pas Ă  payer de taxe sur les commandes passĂ©es auprĂšs des fournisseurs. En fait, les achats destinĂ©s Ă  la revente sont exonĂ©rĂ©s de la taxe de vente. Mais pour bĂ©nĂ©ficier de cette exonĂ©ration, votre entreprise a besoin d’un certificat officiel d’exonĂ©ration.

Aussi connu sous le nom de certificat de revente. Les rĂšgles de ces certificats varient selon l’Ă©tat. Certains États n’acceptent que les certificats dĂ©livrĂ©s par un seul État, tandis que d’autres acceptent les certificats multi-États. De toute façon, c’est l’enfer. Heureusement, c’est possible, sinon le commerce Ă©lectronique n’aurait pas augmentĂ©.

Commission fiscale multi-États : certificat d’exonĂ©ration de la taxe de vente gĂ©nĂ©rale acceptĂ© dans 38 États. Il s’agit d’un accord fiscal simplifiĂ© sur les ventes et l’utilisation : si vous ĂȘtes enregistrĂ© auprĂšs de la SSUTA, ce certificat d’exonĂ©ration fiscale unique est acceptĂ© dans tous les États membres simplifiĂ©s.

Lorsque vous achetez auprĂšs d’un fournisseur, vous devez lui fournir votre certificat d’exonĂ©ration complet. Le fournisseur ne vous facturera pas de taxe de vente.

A quel moment devriez-vous facturer la taxe de vente Ă  vos clients ?

Cette partie B2C est lĂ©gĂšrement plus simple. Si vous avez des liens avec la taxe de vente de l’État…

Ensuite, vous devez vous inscrire pour y vendre. Vous devez ensuite collecter et payer la taxe de vente dans tous les États dans lesquels vous ĂȘtes enregistrĂ©. Il est confondu avec le dropshipping. Certains États taxent la totalitĂ© du prix de dĂ©tail d’une transaction, tandis que d’autres ne taxent que le prix de gros.

Si vous n’avez pas de lien avec l’État… cela signifie gĂ©nĂ©ralement que vous ĂȘtes exonĂ©rĂ© de la taxe de vente. Mais – il y a toujours un “mais” – si l’expĂ©diteur qui livre la commande est dans le mĂȘme Ă©tat que le client, vous devrez peut-ĂȘtre payer la taxe de vente. Certains États voient des fournisseurs situĂ©s dans le mĂȘme État que le lien pour cette vente. La Californie, New York, le Texas et la Floride ont des dispositions spĂ©cifiques pour cette situation.

VĂ©rifiez toujours la politique fiscale de chaque État pour vous assurer que vous respectez les rĂšgles.

Cette rĂšgle ne s’applique pas Ă  vous en tant que dĂ©taillant, mais il existe des conditions spĂ©ciales pour les dropshippers. Si un fournisseur a un lien avec l’État et que vous n’en avez pas, il peut ĂȘtre responsable de la perception de la taxe de vente. Ces États comprennent la Californie, le Connecticut, la Floride, HawaĂŻ, etc.

Ne commencez donc pas Ă  vendre aux États-Unis tant que vous n’avez pas la possibilitĂ© d’embaucher un trĂšs bon cabinet d’experts-comptables !

Frais de douane : c’est quoi? est-ce obligatoire? đŸ€”

Lorsque vous commandez en dehors de l’UE, le produit sera bien accueilli par les douanes. Sachez que des frais de douane ne vous seront facturĂ©s que si votre colis vaut plus de 150 EUR et provient de l’extĂ©rieur de l’UE. Dans ce cas, indiquez le pourcentage que vous devez payer en douane en fonction du produit que vous avez importĂ© et du produit disponible sur le site Web des douanes. Vous recevrez alors un message indiquant que votre colis est bloquĂ© Ă  la douane et que vous devez attendre les frais de douane.

Certains colis sont passĂ©s sans contrĂŽle. Cela est particuliĂšrement vrai pour les trĂšs petits produits que vous commanderez sur AliExpress. Simple car l’expĂ©diteur qui est votre fournisseur remarquera la mention cadeau ou inscrira sur l’Ă©tiquette un prix infĂ©rieur Ă  ce qui est dans le colis. C’est totalement illĂ©gal.

Enfin, les dropshippers n’ont plus Ă  payer de frais de douane depuis l’entrĂ©e en vigueur de la loi en 2021. La responsabilitĂ© incombe au client final. Si le client est dans l’UE et que le produit provient de l’UE, il n’y a pas de frais de douane. Si le produit provient de l’extĂ©rieur de l’UE et que le prix du forfait dĂ©passe 150 EUR, des frais de douane s’appliquent.

Devriez-vous payer le TVA en tant que entrepreneur?

Vous devez faire attention Ă  deux choses :

PremiĂšre chose :

Si vous ĂȘtes assujetti Ă  la TVA, vous devez facturer 20% de TVA sur chaque vente. C’est le cas des indĂ©pendants et de toutes les entreprises au-delĂ  d’un certain seuil, Ă  partir du premier euro. Cette TVA ne concerne pas les auto-entrepreneurs ou les micro-entreprises tant que vous ne dĂ©passez pas la moitiĂ© du seuil maximum que vous ĂȘtes autorisĂ© Ă  faire respecter. En effet, lorsque vous vendez un produit directement sur une plateforme e-commerce, vous vous retrouvez avec un prix TTC. Supposons que vous vendiez maintenant votre produit pour 50 EUR TTC, vous avez donc 20% de TVA sur votre intĂ©rieur, soit 8,33 EUR. Il s’agit d’une TVA prĂ©levĂ©e que vous pouvez dĂ©duire pour une entreprise mais pas pour un indĂ©pendant. Donc, en ce qui vous concerne, si vous ĂȘtes dĂ©butant, vous n’avez pas Ă  vous soucier de cette partie, tout est prĂȘt car vous n’avez pas besoin d’y penser en tant qu’indĂ©pendant.

DeuxiĂšme chose :

La TVA d’import et les frais de douane sont depuis 2021, payĂ©s par le transporteur et le client final.

Dans tous les cas, mĂȘme si vous n’ĂȘtes pas passĂ© par le contrĂŽle douanier, je vous encourage Ă  suivre et Ă  facturer chaque produit que vous commandez. Un jour, toutes les personnes qui transportent illĂ©galement seront lĂ©galisĂ©es. Conservez vos factures dans le cloud pendant 10 ans

NumĂ©ro EORI : c’est quoi? comment l’obtenir?

Le numĂ©ro EORI permet d’identifier des colis lorsqu’ils arrivent Ă  la douane. Il sert aussi Ă  identifier votre entreprise lorsque vous allez dĂ©clarer Ă  la douane import que vous avez vendu. Je vous invite Ă  demander Ă  des fournisseurs de marquer votre numĂ©ro EORI. Ainsi, si votre colis est bloquĂ©, la douane pourra scanner automatiquement votre produit et l’envoyer chez votre client. C’est un processus qui vous permettra d’ĂȘtre en rĂšgle avec la loi, la TVA et les frais de douane tout en permettant de ne pas faire payer Ă  vos clients la TVA et la douane suite Ă  un contrĂŽle et de facilitĂ© aussi votre comptabilitĂ©. Pour rappel, vous devez payer la TVA dĂšs le 1er euro importĂ©, et le seuil d’application des frais de douane est dĂšs que votre commande dĂ©passe 150€ !

Bien sĂ»r, j’ai expliquĂ© plus prĂ©cisĂ©ment toutes ces donnĂ©es juridiques sur la vente directe, la TVA et les douanes dans ma formation Ă  la vente directe avec beaucoup de connaissances et de motivation.

Enfin, qui paie la TVA pour le dropshipping ? Beaucoup diront que le transporteur paiera la TVA et facturera ensuite le client. C’est en effet un processus courant. Dans un autre cas, si le montant est trop faible, il ne facturera pas ces frais. Pour plus d’informations, je vous invite Ă  contacter les douanes ou contacter un comptable. En fait, ces informations ne sont que le reflet de mon expĂ©rience et ne constituent en aucun cas un avis juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut
Retour haut de page

Prend rendez-vous gratuitement avec un membre ecom-success

Besoin d’aide pour faire dĂ©coller ton business ?

C'EST GRATUIT ET ÇA N'ENGAGE À RIEN ! 😉